Objectif : Augmenter et démontrer l’impact des démarches participatives dans la prise de décision (que tous les retours soient pris en compte dans l’élaboration de la loi).

Moyen, philosophie : que tout le monde, citoyen·nes comme administrations, se fasse un avis éclairé sur l’intérêt et l’impact des démarches participatives.

Sous-jacent : on a besoin que les citoyen·nes aient confiance pour que l’ensemble fonctionne.

Premières hypothèses de problème

L’investigation nous permettra de confimer, infirmer, préciser et/ou contextualiser les hypothèses suivantes :

En tant qu’administration qui a déjà fait des consultations citoyennes…

Les résultats de la consultation sont peu exploitables ou peu utiles : où les trouver, question posée inadaptée, propositions faites hors champ, panel non représentatif etc. (mauvaise matière) Je ne sais quoi faire de la matière issue de la consultation : répondre, si oui comment ? quel niveau de prise en compte attendu ? etc. (mauvaise exploitation de la matière) Les citoyen·nes dans leur globalité n’adhèrent pas au travail effectué par le groupe de citoyens sélectionné.

En tant que citoyen·ne qui a participé à des consultations citoyennes…

Je n’ai pas de visibilité sur ce que la consultation a produit comme effets. Quand je vois quelles propositions ont été retenues, je ne sais pas pourquoi les autres ne l’ont pas été, j’ai l’impression qu’on a utilisé les résultats de manière orientée. Je n’ai pas la visibilité sur qui prend la décision in fine, de quelle façon, avec quelles contraintes…

En tant que citoyen·ne qui ne participe pas à des consultations citoyennes…

Je pense que les consultations citoyennes ne servent à rien car tout est déjà décidé/décidé sans l’avis des citoyens. Je ne veux pas servir de caution à la décision du gouvernement. Je ne sais pas que j’ai la possibilité de participer (ou comment participer).

Interruption du partenariat après la phase d’investigation

Cette phase d’investigation n’a pas abouti à un partenariat avec beta.gouv.fr