Comment rendre la Martinique plus attractive notamment pour sa jeunesse ?
Sujet clôturé le 1 mai 2022
Selon les chiffres de l’Insee paru le 29/12/2021, la Martinique a perdu 21042 personnes entre 2013 et 2019.
Cette baisse s’explique par des départs du territoire plus nombreux que les arrivées.
La Martinique se classe au deuxième rang des régions françaises avec la plus faible part de jeunes de 0 à 24 ans (26 %) tout en étant la deuxième région française avec la part la plus élevée de personnes de 60 ans et plus (31 %).
Face à ce constat, comment rendre la Martinique plus attractive notamment pour sa jeunesse afin de freiner l’émigration et de faire face au vieillissement de la population ?

Filtrer les réponses

Vos idées sur ce thème :

Rédacteur anonyme pense que :

Un gérer la pression des privilégiés sur les autres. C'est l'une des premières causes de désamours. Former de façon systématique et rapide sur les secteurs clés (Alimentation, eau, énergie, environnement) Ouvrir le solaire par nos électriciens aux particuliers (recyclage assumé par la collectivité)
Posté anonymement le

Qu'en pensez-vous ?

0

1

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Un gérer la pression des privilégiés sur les autres. C'est l'une des premières causes de désamours. Former de façon systématique et rapide sur les secteurs clés (Alimentation, eau, énergie, environnement) Ouvrir le solaire par nos électriciens aux particuliers (recyclage assumé par la collectivité)
Posté anonymement le

0

1

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Et si on décidait de rémunérer nos jeunes, en général bien diplômés et avec quelques années d'expériences, ils aurait peut être le moyen d'envisager de construire au pays leurs avenirs. Or, quand ils reviennent, on propose à des bacs +3, +5 avec expérience le SMIC ou à peine plus!
Posté anonymement le

Qu'en pensez-vous ?

3

1

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Et si on décidait de rémunérer nos jeunes, en général bien diplômés et avec quelques années d'expériences, ils aurait peut être le moyen d'envisager de construire au pays leurs avenirs. Or, quand ils reviennent, on propose à des bacs +3, +5 avec expérience le SMIC ou à peine plus!
Posté anonymement le

3

1

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Trop de contradictions entre comment nous nous montrons et ce que nous sommes profondément. Nécessité de regarder en face notre mal-être et de sortir pas à pas de notre hypocrisie et de nos mensonges à nous-mêmes! Nous avons tellement de potentiels qui se perdent !!!
Posté anonymement le

Qu'en pensez-vous ?

0

3

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Trop de contradictions entre comment nous nous montrons et ce que nous sommes profondément. Nécessité de regarder en face notre mal-être et de sortir pas à pas de notre hypocrisie et de nos mensonges à nous-mêmes! Nous avons tellement de potentiels qui se perdent !!!
Posté anonymement le

0

3

0

aucune source fournie 

ALAIN pense que :

Remettre en question un développement basé sur l'économie de comptoir. Une production endogène à favoriser par des circuits de distribution protégés et performants gràce à une formation soutenue.
Posté le par :
ALAIN

Qu'en pensez-vous ?

0

0

0

aucune source fournie 

ALAIN pense que :

Remettre en question un développement basé sur l'économie de comptoir. Une production endogène à favoriser par des circuits de distribution protégés et performants gràce à une formation soutenue.
Posté le par :
ALAIN

0

0

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Revoir les offre de formation par rapport au tissus économiques martiniquais voir antillais Embaucher en priorité les jeunes martiniquais Facilité les échanges dans la caraïbe
Posté anonymement le

Qu'en pensez-vous ?

1

1

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Revoir les offre de formation par rapport au tissus économiques martiniquais voir antillais Embaucher en priorité les jeunes martiniquais Facilité les échanges dans la caraïbe
Posté anonymement le

1

1

0

aucune source fournie 

Rédacteur anonyme pense que :

Investir dans le bureau d’accueil des tournages / créer des studios / offrir des subventions en Martinique dans ce domaine, afin de capter un maximum de productions cinématographiques et ainsi susciter l’intérêt à l’internationale pour les paysages et/ou la culture de l'île.
Posté anonymement le

Qu'en pensez-vous ?

2

1

0

Rédacteur anonyme pense que :

Investir dans le bureau d’accueil des tournages / créer des studios / offrir des subventions en Martinique dans ce domaine, afin de capter un maximum de productions cinématographiques et ainsi susciter l’intérêt à l’internationale pour les paysages et/ou la culture de l'île.
Posté anonymement le

2

1

0

Ce sujet est actuellement clôturé

Revenez à l’accueil pour participer aux autres débats actuellement ouverts

Nom à afficher*
Nom qui sera affiché sur vos arguments
Courriel*
Mot de passe*
Confirmer le mot de passe*
En remplissant ce formulaire j’accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre des finalités liées à la plateforme de de participation citoyenne du CÉSECÉM*